· 

LacsAventura Parc

Aujourd’hui comme chaque matin de la semaine j’ai consulté ma tablette et mes trois sites favoris avant de partir pour une journée de bureau : Rugbyrama pour les nouveaux épisodes de la saga équipe de France, Rugbyamateur pour les nouvelles de la petite ovalie et les Selfies du weekend, puis Scoop. It! pour les infos Vallée d’Aure & Louron. 

Non ! Ils ont osé y penser ! Un parc d’attractions de loisir et animalier dans la réserve du Néouvielle ! 

Les institutions territoriales des Hautes-Pyrénées

envisagent de déplacer le péage déjà présent pour accéder au lacs Aubert Aumar, plus bas dans la vallée, au-dessus du village d’Aragnouet. Il va falloir payer pour randonner, escalader, pêcher ou simplement pique-niquer dans tout le massif.

Pour justifier cette décision, le préfet invoque « la saturation du trafic en période estivale » et rappelle « les objectifs de protection du site naturel remarquable du Néouvielle ». Les sommes encaissées permettront de réaliser de nouveaux aménagements pour améliorer l’accueil du public sur les différents lacs et de construire un chemin de randonnée tout autour du Lac d’Orédon. Mais bien sûr, comme pour le parking défoncé d’Aubert Aumar…

Je suggère de renommer le site "LacsAventura" et comme à PortAventura proposer au visiteur de découvrir les six mondes de l'un des parcs à thèmes les plus emblématiques des Pyrénées. Une destination idéale pour une

escapade en famille, située dans la réserve du Néouvielle, l'une des meilleures zones touristiques de l’Occitanie. Et à seulement deux heures de Toulouse !

L’OULE

Découvrez l’Oule, l’une des aires les plus emblématiques de LacsAventura. Fréquenté par les skieurs descendus d’Espiaube, par les randonneurs et les pêcheurs de farios, elle offre de nombreux divertissements et

même un hébergement dans son refuge.

AUBERT AUMAR

Vous ne connaissez pas encore Aubert Aumar? Explorez et profitez des expériences les plus amusantes et naturelle de la réserve du Néouvielle avec des paysages riches en émotions.

ORÉDON

Mettez-vous dans la peau d’un vrai berger dans notre aire d’Orédon inspirée par la culture d’un pastoralisme passé et par son gardien Adrien le dernier berger des Pyrénées.

LES LAQUETTES

Pénétrez au cœur de la réserve et vivez en personne les expériences les plus impressionnantes avec les ours Cannellito ou le redoutable Pyros.

CAP DE LONG

Laissez-vous entraîner par les impressionnantes attractions de l’aire de Cap de Long à LacsAventura au rythme de ses célèbres chasseurs de 3000 d’un massif vieux de 300 millions d'années.

ILE & OURS

Venez découvrir les lacs de l’Ile et de l’Ours, l’aire le plus petit de LacsAventura World, et découvrez ses fascinants habitants : Desman et Crapaud Accoucheur ainsi que les 370 espèces animales de la réserve vous attendent !

 

Service de navettes d'Orédon au lac d'Aubert. De 9 h 30 à

18 h 30. Tarif adulte aller/retour : 4 € (2,50 € aller simple). Enfants de moins de 10 ans gratuit. Circulation autorisée aux véhicules entre Orédon et Aubert avant 9 h 30 et après 18 heures. Parking payant : 30 minutes gratuit. Jusqu'à 3 heures : 2 €, jusqu'à 8 heures : 4 €. Plus de 8 heures : 5 €.

 

Attention, bientôt un péage au départ de la « Route des Lacs »

Pour toute réclamation signez la pétition sur www.mesopinions.com

 

Que les resquilleurs se rassurent ; ils pourront emprunter la porte dérobée du col de Portet. La route qui sera cette année goudronnée pour l’arrivée du tour de France donne un accès direct au monde de l’Oule. A moins les gérants du parc n’aient déjà pensé à y installer un péage et aménager le nouveau monde d’Espiaube et du Bastan…

  

La Corrida d’Espiaube

Extrait d’Aventures Pyrénéennes, étape du GR10 Barèges – Ancizan.

 

« En traversant les pistes de ski d’Espiaube, je peux maintenant rejoindre sans difficultés le Col de Portet. Mais dans toutes mes traversées, les fins d’étape m’ont souvent réservé des surprises et aujourd’hui des vaches vont s’en occuper.

Un troupeau s’est installé sur un passage que je pourrai difficilement contourner. Je trouve une ouverture entre deux belles blondes qui semblent indifférentes à mon incursion sur leur territoire. Cela n’a pas l’air d’être le cas d’une vache perchée en amont du chemin, qui me fixe du regard avant de dévaler la pente dans ma direction. Surpris puis apeuré, j’ai le bon réflexe de ne pas me retourner pour fuir mais de faire face tel un torero ou plutôt un « Novillero », qui attend la charge du taureau. Par miracle, je stoppe sa course en lui assénant deux violents coups de bâton entre les deux cornes.

Trois ou quatre rousses entrent maintenant dans l’arène et s’alignent, toujours face à moi. Les rôles semblent s’inverser, j’attends « l’indulto ». La présidente agite le mouchoir orange, c’est la grâce, la reconnaissance de ma bravoure. Aujourd’hui il n’y aura pas d’encornade ni de mise à mort du torero. Les fesses serrées, les bâtons toujours armés, je quitte l’arène d’Espiaube avec mes deux oreilles et la queue entre les jambes. »

Écrire commentaire

Commentaires: 0